• Français
  • English

Monde(s). Histoire, espaces, relations. Revue

Revue Monde(s), Histoire, Espaces, Relations

Directeur de la publication : Robert Frank

Secrétaire de rédaction :  Sandra Challin

Rédaction en chef : Thomas David (professeur, Université de Lausanne), Sabine Dullin (professeure, Sciences Po Paris), Jean-Michel Guieu (maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Dzovinar Kévonian (maîtresse de conférences, Université de Caen) Léonard Laborie (Enseignant-chercheur, CNRS), Pierre Singaravélou (professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Isabelle Surun (professeure, Université de Lille).

Comité de rédaction : Antoine Acker (IHEID, Genève), Laurence Badel (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Pierre Boilley (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Vincent Bollenot (Université de Caen), Sandra Challin (CNRS, SIRICE), Thomas David (Université de Lausanne), Corine Defrance (CNRS, SIRICE), Sabine Dullin (Sciences Po Paris), Anne-Laure Dupont (Sorbonne Université), Silvia Falconieri (CNRS, IMAf), Justine Faure (Université de Lille), Anaïs Fléchet (Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), Robert Frank (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Jean-Michel Guieu (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Hélène Harter (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Nadine Hee (Université de Berlin), Catherine Horel (CNRS), Stanislas Jeannesson (Université de Nantes), Dzovinar Kevonian (Université de Caen), Léonard Laborie (CNRS, SIRICE), Yi Tang Lin (Université de Genève), Guia Migani (Université de Tours), Renaud Morieux (Université de Cambridge), Étienne Peyrat (Sciences Po Lille), Anne-Isabelle Richard (Université de Leiden), Davide Rodogno (Université de Genève), Samuel F. Sanchez (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CNRS), Éric Schnakenbourg (Université de Nantes), Pierre Singaravélou (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Isabelle Surun (Université Lille 3), Hugues Tertrais (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Sylvie Thénault (CNRS, CHS), Laurent Warlouzet (Sorbonne Université).

Comité scientifique: Gareth Austin (Cambridge University), Philippe Beaujard (CNRS, EHESS), Eric Bussière (Sorbonne Université), Jean-Pierre Chrétien (CNRS), William Gervase Clarence-Smith (School of Oriental and African Studies – SOAS, Londres), Frederick Cooper (NYU, New York), Matthew Connelly (Columbia, New York), Sebastian Conrad (Freie Universität, Berlin), Carole Fink (Ohio State University), Madeleine Herren (Université de Bâle), Andrea Komlosy (Université de Vienne), Kristina Koulouri (Panteion, Athènes), Pieter Lagrou (ULB, Bruxelles), Annick Lempérière (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Matthias Middell (Leipzig Universität), Jürgen Osterhammel (Université de Constance), Kiran Klaus Patel (Ludwig-Maximilians-Universität München), Kenneth Pomeranz (University of Chicago), Krzysztof Pomian (CNRS-CRH-Université Copernic, Pologne), Silvio Pons (Scuola Normale Superiore, Pisa), Marie-Pierre Rey (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Emma Rothschild (Harvard University), Susan Solomon (University of Toronto), Dariusz Stola (Institut d’études politiques, Varsovie), Ibrahima Thioub (Université Cheikh Anta Diop, Dakar), Ludovic Tournès (Université de Genève), Geneviève Verdo (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Odd Arne Westad (Yale University), Annette Wieviorka (CNRS, SIRICE).

La création de la revue Monde(s). Histoire, Espaces, Relations entend combler un vide éditorial et fournir un lieu d’expression et de publication pour des tendances neuves de l’histoire internationale, déjà largement représentées à l’étranger, mais encore peu développées en France : histoire transnationale, histoire connectée, histoire globale, histoire mondiale.

Même si plusieurs revues d’histoire ou de sciences sociales, telles que la Revue d’Histoire moderne et contemporaineVingtième siècleGenèses ou Relations internationales, ont consacré ces dernières années plusieurs articles ou numéros, souvent à caractère théorique et historiographique, à ces approches novatrices de la recherche, il n’existe pas de publications dont les problématiques s’en réclament spécifiquement.

Le projet Monde(s) est né de la rencontre d’historiens des relations internationales, autour de Robert Frank et de l’UMR-Sirice (Sorbonne-Identités, Relations internationales et civilisations de l’Europe), regroupant des chercheurs de Paris I, Sorbonne Université et du CNRS, et des africanistes du CEMAf (Centre d’études des mondes africains, http://www.cemaf.cnrs.fr(le lien est externe)) de Paris I, autour de Pierre Boilley. De ces échanges est née la conviction qu’il fallait repenser l’histoire des phénomènes transnationaux en l’enrichissant des réflexions propres aux spécialistes de l’ensemble des aires géographiques, bouleversant ainsi les chronologies et les points de vue trop européocentrés ou prisonniers du « nationalisme méthodologique » (trop centrés sur un seul continent).

Cette initiative s’appuie sur des bases institutionnelles d’importance : le SIRICE et le CEMAf mobilisent à eux seuls 553 chercheurs (215 membres et 338 doctorants), essentiellement de Paris I, Paris IV et du CNRS, mais aussi des chercheurs associés d’universités françaises et de nombreuses Universités et centres de recherches étrangers, qui peuvent constituer autant de relais assurant une diffusion réellement internationale de la revue.

La revue Monde(s). Histoire, Espaces, Relations est la propriété de l’association (loi 1901) : Association de la revue Monde(s). Histoire, Espaces, Relations.
Elle est publiée sur papier et en ligne (2 numéros par an) par les Presses Universitaires de Rennes (le lien est externe), depuis l’année 2015.

Site Monde(s)
Monde(s) sur Cairn                                         

Pages

S'abonner à RSS - Monde(s). Histoire, espaces, relations. Revue